Nouvelles

Umicore Bruges reçoit une médaille d'argent du Fietsersbond


BRUGES - Umicore Cobalt & Specialty Materials, à Bruges, a été le premier employeur de Flandre occidentale à recevoir le certificat argenté "Cycle Friendly Employer". Le Fietsersbond récompense ainsi les efforts de l'entreprise pour mettre le vélo sur la carte pour les déplacements vers le travail. En effet, pas moins d'un employé sur six d'Umicore se rend régulièrement au travail à vélo.

Umicore Bruges motive ses employés en leur offrant une indemnité vélo maximale, une location étendue de vélos avec assistance, assurance et entretien, des vêtements de vélo et un service technique qui effectue de petites réparations et aide les employés en panne en cours de route. En outre, une convention collective de travail récemment conclue prévoit une belle incitation pour les employés si l'objectif de 30 000 kilomètres parcourus à vélo pour se rendre au travail est atteint. Même en dehors des heures de travail, Umicore Brugge encourage ses employés à faire du vélo. Par exemple, il y a la participation annuelle à Sporta MonVentoux, dont les coûts sont pris en charge par l'employeur. Umicore sponsorise également des randonnées à vélo et d'autres activités cyclistes organisées par le personnel.

Geert Hennebel, Business Line Manager d'Umicore Bruges, a reçu le prix des mains du Cindy Raes de Fietsersbond. Umicore Bruges est ainsi le premier employeur de Flandre occidentale à pouvoir se proclamer officiellement "Cycle Friendly Employer".

Quelques adaptations de l'infrastructure cycliste au sein de l'entreprise et une politique cycliste claire à l'égard des clients et des visiteurs peuvent, à l'avenir, renforcer les efforts déjà réalisés. Le Fietsersbond est convaincu qu'un label CFE doré est à portée de main pour Umicore Bruges.

Le Parlement européen vise un objectif de 19% de cyclistes en 2023


BRUXELLES - Le Parlement européen a reçu en décembre 2021 le certificat CFE (Cycle Friendly Employer) de bronze pour sa politique volontariste en matière de promotion des déplacements en deux-roues. Comment devient-on un employeur cycle friendly ? Un entretien avec le responsable de la mobilité, Blaise Vanopdenbosch.

Comment s’intègre le vélo dans le plan de mobilité du Parlement européen ?

«Cela fait près de 20 ans que l’utilisation du vélo pour les déplacements en interne est intégrée. Etant donné la proximité des bâtiments du Parlement, des autres institutions européennes et belges, les déplacements à vélo permettent un gain de temps non négligeable. Au début, nous avions quelques vélos à disposition du personnel pour les déplacements professionnels. Puis la flotte s’est renouvelée et agrandie. Nous avons aujourd’hui une cinquantaine de vélos modernes à disposition dans plusieurs bâtiments, dont 35 à assistance électrique.»

Ces vélos sont en nombre suffisant pour répondre à la demande ?

«A l’heure actuelle, oui. Leur utilisation est passée de 700 sorties par an en 2012 à 3.800 en 2019. 675 personnes ont déjà emprunté une fois au moins les vélos, mais certaines les empruntent tous les jours. Un contrat d’entretien assure qu’ils soient entretenus tous les mois et réparés dans les 24 heures. Nous permettons au personnel de retourner à la maison avec un vélo de service s’il est de retour le lendemain matin.»

En matière de vélos personnels, quelles infrastructures le Parlement européen met-il à disposition des cyclistes ?

«Nous avons des parkings vélos couverts et sécurisés dans nos bâtiments et un nouvel étage pour les visiteurs qui viennent à vélo devrait être aménagé en 2022. Cette année, nous avons aménagé un parking vélos dernier cri de plus d’une centaine de places avec casiers ventilés, vestiaires, douches, points de recharge pour les VAE, compresseur et station de réparation, des racks en U renversé, des places pour les vélos cargos… Tous les bâtiments ne sont pas encore équipés au même niveau, mais nous y travaillons afin d'offrir le même niveau de confort à tous les cyclistes, ainsi qu’aux visiteurs qui voudraient venir à vélo.»

Même si vous ne proposez pas d’indemnité vélo, le Parlement européen fait de la sensibilisation active au vélo : de quelle manière ?

«Nous tenons chaque année, au mois de mai, un événement appelé Velomai avec des conférences de midi, ateliers pratiques, des formations sur la route... Nous prenons part également au Cycling Challenge, une compétition entre cyclistes via une appli et organisé par la Commission européenne. Nous organisons également une campagne de communication pendant la Semaine de la Mobilité. Et nous disposons du Mobility Point, un guichet d'informations dans notre bâtiment principal, dont la mission est d’informer sur les déplacements et de valoriser les alternatives de transport durable.»

17% des salariés du Parlement européen utilisent le vélo. C’est un pourcentage assez élevé, surtout pour Bruxelles. Comment y êtes-vous arrivés ?

«Ce chiffre n’est pas une vérité absolue pour l’ensemble du personnel, mais le résultat de notre dernière enquête de mobilité. C’est aussi lié à la crise sanitaire : un bon nombre de travailleurs ont opté pour le vélo ou la marche alors qu’ils venaient auparavant en transport en commun. Cela étant dit, le vélo fait partie de la culture ici au Parlement européen où l’on a toujours dépassé les 10%. On sait que les pays du nord de l'Europe sont plus enclins à utiliser le vélo pour leurs déplacements. On peut dire qu'ils ont fait tache d’huile. Enfin, les nouveaux aménagements apparus à Bruxelles, pendant la crise notamment, apportent un confort et un sentiment de sécurité accrus pour les cyclistes.»

Quels objectifs vous êtes-vous fixés pour la suite ?

«Nous avons l'objectif ambitieux d'atteindre 19% de cyclistes en 2023. Pour tenter d'attirer un plus grand nombre de cyclistes, nous allons notamment développer et moderniser nos parkings actuels, mais également prévoir de nouveaux espaces.»

Janssen Pharmaceutica décroche le certificat d'or pour sa politique cycliste


BEERSE - L’entreprise pharmaceutique Janssen est le premier employeur belge à recevoir le certificat d'or 'Cycle Friendly Employer’ pour son campus de Beerse. Nous avons demandé à Tinneke Verboven, coordinatrice de la mobilité, à quoi Janssen doit cette reconnaissance. Un tiers des travailleurs de Janssen se rendent régulièrement à vélo sur le campus de Beerse, soit un total de pas moins de trois millions de kilomètres à vélo en 2019. L'entreprise pharmaceutique doit ces admirables statistiques à une politique cycliste bien pensée. Les employés qui viennent à vélo bénéficient notamment d'une allocation vélo, d'un leasing vélo, d'une assistance vélo, d'une assurance, d'un entretien, de formations vélo, de vêtements cyclistes à un prix avantageux, de stands de réparation vélo et de parkings vélo de qualité.

Pourquoi le cyclisme est-il si important pour Janssen Pharmaceutica ?

Tinneke Verboven, coordinatrice de la mobilité chez Janssen, est fière de son entreprise. « Nous misons sur la durabilité depuis un certain temps déjà et les trajets domicile-travail en représentent un élément important. Plus il y a de collaborateurs qui viennent au travail à vélo, moins il y a de voitures sur la route. Un avantage supplémentaire est que se rendre au travail à vélo a un impact positif sur la santé tant physique que mentale de nos collaborateurs. Quand on fait du vélo, on s’apaise mentalement. Idéal pour commencer ou terminer une journée de travail ! C'est pourquoi j'essaie de me rendre au travail à vélo deux fois par semaine, avec mon vélo électrique. Il s'agit d'un parcours de douze kilomètres, qui suit en grande partie le canal de Dessel-Schoten. Pendant le trajet, je profite de la nature. C’est génial ! »

Comment faites-vous pour motiver autant de travailleurs à venir à vélo ?

Tinneke : « Le campus de Beerse est bien situé. Un grand nombre de collaborateurs habitent à une distance pouvant être parcourue à vélo. Nous avons toujours encouragé le vélo. Par exemple, Janssen Pharmaceutica a été le premier partenaire de KBC Leasing vélo en Belgique. Les travailleurs qui habitent plus loin ont la possibilité de louer un vélo électrique ou un speed pedelec. Le vaste campus de Beerse est également sans voiture. Nous évitons autant que possible les voitures et le trafic dense. Seuls les véhicules de service ayant une raison valable peuvent entrer sur le campus. Les parkings sont situés à l'extérieur du campus. Si vous venez en voiture, vous devez donc marcher un peu. Les cyclistes sont autorisés à rouler jusqu'à l'entrée de leur bâtiment, à une vitesse appropriée. Là-bas, ils ont des parkings à vélos couverts. Et puis il y a les trente-quatre ambassadeurs du vélo que compte notre entreprise. Ils aident leurs collègues à enfourcher leur vélo. L'équipe mobilité met également en place des campagnes vélo et participe au programme Bike to Work du Fietsersbond afin de faciliter le suivi des kilomètres parcourus entre le domicile et le travail. »

Certificat CFE d’Or

Les efforts de Janssen sont maintenant récompensés : l'entreprise est la première en Belgique à recevoir le certificat d'or ‘Cycle Friendly Employer’, un label européen décerné en Belgique par le Fietsersbond. Le certificat se décline en trois niveaux : médaille de bronze, d'argent et d'or. Seules les entreprises ayant une politique cycliste de qualité, créative, innovante, complète et exemplaire peuvent recevoir un ‘Certificat CFE d'or’. Tinneke : « Ces dernières années, nous avons énormément investi dans la mobilité alternative, et les résultats sont là. Le certificat est le moyen idéal de le montrer. »

DNS Belgium est un employeur favorable au vélo


DNS Belgium a récemment obtenu la certification Cycle Friendly Employer. Après un audit réalisé par le Fietsersbond, l’entreprise responsable de la gestion et de l’enregistrement des noms de domaines en Belgique a décroché un certificat d'argent Cycle Friendly Employer. DNS Belgique considère le certificat comme le couronnement de ses efforts destinés à encourager l’usage du vélo pour les navettes.

« Nous voulons jouer un rôle de pionnier en matière de durabilité », déclare Arnaud Recko, coordinateur en durabilité. « Dans cette optique, la mobilité est essentielle. Notre plan de mobilité ambitieux vise à conscientiser les gens et à mettre en place des actions concrètes pour une mobilité plus verte. »

Sensibilisation aux émissions de CO2

DNS Belgium s’investit activement pour motiver ses collaborateurs et pour les informer au sujet des émissions de CO2 et du plan d'action climat. Chaque collaborateur se voit attribuer un score CO2.

Stimuler le cyclisme

DNS Belgium encourage l’usage du vélo par le biais de mesures concrètes. « Nous incitons nos collaborateurs à troquer leur voiture de société contre un vélo de leasing avec contrat d’entretien au moyen d’un plan de cafétéria adapté », explique Arnaud Recko. « Nous proposons une indemnité vélo, nous participons à Bike to Work et à des campagnes comme la journée de la mobilité durable, le Spring Challenge de Bike to Work, la journée nationale d'applaudissements pour les cyclistes, la Journée sans Voitures... »

Mesures pour réduire les émissions de CO2

« Et quand la situation le permet, nous donnons à nos collaborateurs la possibilité de travailler partiellement depuis leur domicile. De même, nous participons aux congrès internationaux à l'étranger à distance, si c’est possible. » En plus du télétravail et de l’usage du deux-roues, DNS Belgique s’efforce de réduire ses émissions de CO2 d'autres manières. Le parc automobile de leasing promeut les modèles durables et l’entreprise encourage les membres de son personnel à prendre le train et à utiliser des vélos partagés. Pour compenser les émissions restantes, DNS Belgique plante des arbres et protège les espèces tropicales dans le Sud. Arnaud Recko : « Par ces actions pour une mobilité plus verte, nous voulons devenir neutres ou même positifs pour le climat. Nous considérons cette reconnaissance du Fietsersbond comme une signe que nos efforts portent leurs fruits. Elle nous incite à poursuivre sur notre lancée. »

LE SIÈGE DE KBC OBTIENT LA MÉDAILLE D'ARGENT


Le siège de KBC, situé sur l'Avenue du Port à Bruxelles, a été certifié Cycle Friendly Employer niveau Argent, par le directeur du Fietsersbond, Mikaël Van Eeckhoudt. Après une auto-évaluation, un expert du Fietsersbond a visité l’entreprise pour y réaliser un audit. L'expert a examiné les résultats obtenus dans divers aspects de la politique cyclable.

Ces dernières années, le siège de KBC a beaucoup investi dans les infrastructures cyclables, les vélos pour le personnel et les services aux employés venant à vélo. Le parking vélos, facilement accessible, spacieux et sûr, ainsi que les nouvelles douches et vestiaires pour le personnel, ont été très appréciés. Et les visiteurs ? Ils peuvent garer leur vélo pile devant l'entrée principale.

Grâce à un échange salarial avantageux, les employés de KBC peuvent louer un vélo de leur choix pour effectuer leur trajet domicile-travail. Ils reçoivent une prime vélo de 0,24 euro par kilomètre. Au siège de Bruxelles, les vélos du personnel reçoivent un contrôle technique annuel.

KBC participe également à Bike to Work, le programme du Fietsersbond qui soutient les entreprise qui veulent mettre leurs employés en selle.

Fietsersbond conseille à KBC d'investir dans les années à venir dans un plan de politique cyclable coordonné afin d'exploiter pleinement le potentiel cyclable de son personnel. Davantage de parkings à vélos et une sensibilisation soutenue de tous les employés sont des initiatives importantes sur la voie de l'obtention d'un certificat d'or.

LE GOUVERNEMENT FLAMAND A OBTENU 2 CERTIFICATS CYCLE FRIENDLY EMPLOYER ARGENTÉS


Le Gouvernement flamand a obtenu des certificats Cycle Friendly Employer argentés pour 2 locations: les bâtiments Herman Teirlinck et Hendrik Conscience.

Les deux services du Gouvernement flamand obtiennent de très bons résultats en ce qui concerne les services au personnel cycliste, notamment l'entretien annuel des bicyclettes, la communication claire sur les installations cyclables, les essais de bicyclettes, le prêt de bicyclettes de service et les réductions chez les marchands de bicyclettes. Les membres du personnel peuvent facilement emprunter des vélos de service grâce à une armoire à clés intelligente.

Le gestionnaire de vélos du Gouvernement flamand est responsable de la mise en œuvre du plan d'action pour le vélo. Pédaler au travail occupe une place importante dans le projet "Vivre sainement au travail" qui est mis en œuvre dans l'ensemble du Gouvernement flamand.

"La certification Cycle Friendly Employer est d'une part un outil utile qui fixe des objectifs clairs pour les employeurs afin de créer un climat favorable au vélo. D'un autre côté, c'est la cerise sur le gâteau. C'est très agréable de voir que nos efforts ont porté fruit afin d'obtenir deux certificats d'argent. Grâce à la clarté des points d'amélioration, cela nous incite encore plus à trouver le chemin qui nous permettra d'obtenir le certificat d'or à plein régime".
Sibert Verbinnen, Gouvernement flamand

EASME EST LA PREMIÈRE ENTREPRISE ‘CYCLE-FRIENDLY’ EN BELGIQUE


EASME a eu l’honneur de se voir décerner le Bronze Cycle Friendly Employer Certificate. L’EASME, l’Executive Agency for Small and Medium-sized Enterprises, est le premier employeur en Belgique à recevoir le certificat d’entreprise cycle-friendly.

Cet organisme de la Commission européenne, implanté au cœur de Bruxelles, compte 500 collaborateurs, dont 100 collaborateurs sont membres du EASME Cycling Group, un club dynamique de collègues passionnés par le vélo, qui organise des activités ludiques et informatives à vélo. Depuis 2016, la #velomaicampagne a lieu chaque année et propose des ateliers, un concours, un petit-déjeuner vélo, un lunch cycliste, etc.

EASME a obtenu d’excellents résultats en matière de motivation, communication et services aux cyclocollaborateurs. Olivier Kozak, Senior Advisor et président du EASME Cycling Group, a réagi de manière très positive, sans toutefois oublier ses ambitions : « Pour EASME, ce Bronze Cycle Friendly Employer Certificate est le couronnement des efforts que nous avons déployés au cours de ces dernières années. Les retours que nous avons reçus sont précieux pour rendre notre entreprise encore plus adaptée au vélo. Il nous reste des progrès à faire en matière de politique de parking et d’infrastructures cyclistes pour les clients, par exemple. À l’horizon 2020, notre ambition est d’obtenir un Golden Certificate ! ».

Autres grandes entreprises intéressées

Le Fietsersbond, responsable de la certification en Belgique, peut aussi fournir une évaluation et une certification aux autres entreprises intéressées en 2019. Quelques grands acteurs, tels que la KBC ou le Gouvernement flamand, espèrent déjà décrocher leur certificat d’entreprise cycle-friendly cette année.

Qu’est-ce que la certification CFE ?

Le certificat ‘Cycle Friendly Employer’ (ou certificat CFE) est le label européen de qualité attribué aux entreprises soucieuses du vélo. Il est remis dans 16 pays européens, dont la Belgique.

La certification CFE reconnait les efforts consentis par votre société pour permettre à vos collaboratrices et collaborateurs de se rendre au travail à vélo. Obtenir un certificat CFE rend vos investissements cyclistes visibles aux yeux du monde extérieur. Par le biais du certificat CFE, votre entreprise se démarque en tant qu’organisation durable, qui porte une attention particulière à la mobilité et à la santé de son personnel. C’est le signe que votre société est prête pour l’avenir.

Quels sont les différents types de certificats CFE ?

CFE - Logo - Bronze

Les entreprises ayant adopté une politique cycliste de base et ayant consenti des investissements visibles dans les trajets vers le travail à vélo sont éligibles pour le ‘Certificat CFE de bronze’. Les premiers résultats de la politique et des investissements sont visibles concrètement. L’organisation a posé une base solide dans le but de promouvoir le vélo et a clairement manifesté son intention de poursuivre sa politique cycliste à l’avenir.

CFE - Logo - Bronze

Les entreprises ayant une politique cycliste développée et une culture cycliste clairement présente peuvent prétendre à un ‘Certificat CFE d’argent’. Le vélo est un composant majeur de cette entreprise, comme en prouvent l’infrastructure cycliste de qualité, un programme complet pour encourager l’usage du vélo, les investissements dans des vélos d’entreprise, le pourcentage croissant de cyclistes au sein du personnel, etc.

CFE - Logo - Bronze

Les entreprises ayant une politique cycliste créative, innovante, complète et de qualité peuvent recevoir un ‘Certificat CFE d’or’. La société montre que le vélo est le moyen de transport de prédilection, notamment par une excellente infrastructure cycliste, des incitants complets et performants, un usage quotidien du vélo à tous les niveaux de l’entreprise (départements et implantations), le soutien actif de la direction, etc. L’organisation est un modèle pour les autres sociétés.

Qui décerne le certificat CFE ?

En Belgique, c’est le Fietsersbond qui décerne le certificat CFE. Un expert du Fietersbond vérifie si votre entreprise ou organisation remplit les critères européens.

Grâce à son programme Bike to Work, le Fietsersbond dispose de 12 ans d'expérience et d'expertise dans le domaine de l’usage du vélo vers le travail et de la politique vélo pour les entreprises.

Comment se déroule la certification CFE ?

Autoévaluation

Étape 1 : Auto-évaluation

Vous recevrez un formulaire d'auto-évaluation. Avec ce formulaire, vous pouvez vérifier vous-même si votre entreprise obtient un score suffisant pour obtenir un certificat. Notre expert évalue l'auto-évaluation, demande des explications supplémentaires si nécessaire et fournit des commentaires, par exemple des gains rapides pour obtenir des scores plus élevés.

Si votre score global et les scores par catégorie sont suffisamment élevés, vous êtes éligible à l'audit Cycle Friendly Employer.

L'audit examine les résultats de votre entreprise dans 5 catégories :

1. Information, communication et motivation
2. Coordination et organisation
3. Services
4. Infrastructure
5. Politique cycliste pour les clients et les visiteurs

Audit sur place

Étape 2 : Audit sur site

Si votre entreprise obtient un score satisfaisant lors de l'auto-évaluation, vous devez justifier vos scores par des pièces justificatives. Notre expert examine les preuves et demande des informations supplémentaires si nécessaire.

Si les preuves fournies sont suffisantes, l'expert prendra rendez-vous pour un audit sur place. Au cours de cette visite, il vérifie si tous les critères ont été évalués correctement au moyen de une inspection de l'infrastructure cyclable, une inspection des preuves sur place et des entretiens.

L'expert réalisera un rapport détaillé avec un score et feedback pour chaque critère, des recommandations pour optimiser votre politique cyclable ainsi qu’un score total.

Si le score total et les scores de toutes les catégories sont satisfaisants, votre entreprise est éligible à un certificat.

Cycle Friendly Employer

Étape 3 : Certification Cycle Friendly Employer

Si vous obtenez un score total suffisant lors de l’audit, votre entreprise se verra décerner un certificat CFE. Selon votre score, celui-ci peut être de bronze, d’argent ou d’or. Un certificat CFE est valable 3 ans.

Pour pouvoir utiliser le certificat et le logo CFE dans votre communication, votre société paie une licence qui est valable 3 ans. Consultez ici les tarifs.

Après 3 ans, votre entreprise peut faire une nouvelle demande de certificat CFE.

Quelle est la plus-value d’un certificat CFE ?

En recevant un certificat CFE, votre entreprise se profile comme un employeur de qualité, qui prête attention à la santé et au bien-être de son personnel, mais aussi à la mobilité durable. Décrocher un certificat CFE, c’est le signe que votre entreprise est capable d’innover, d’introduire des changements structurels et de relever les défis futurs.

Les entreprises certifiées peuvent compter sur une attention via les canaux de communication de Fietsersbond et Bike to Work.

Tarifs

Taille de l’entreprise Conseils, audit sur place et rapport Licence logo CFE 3 ans (coût par an)
1 – 50 collaborateurs 1650 € 150 €
51 – 250 collaborateurs 2200 € 300 €
251 – 500 collaborateurs 2750 € 500 €
501 – 1000 collaborateurs 3300 € 600 €
> 1000 collaborateurs Offre sur mesure Offre sur mesure

Les tarifs d'audit et de licence couvrent les frais de personnel pour la certification CFE et les frais d'exécution du programme. L'asbl Fietserbond investit l'intégralité de ses excédents financiers dans des projets en faveur des vélos.

Investir dans le vélo, ça paie

Des collaborateurs en meilleure santé et plus productifs

Par rapport à leurs collègues non cyclistes, les collaborateurs qui font du vélo pour aller au travail enregistrent 1/3 de jours de congé maladie en moins. Autrement dit, ils sont plus productifs.

Les valeurs IMC des collaborateurs cyclistes sont plus basses (cyclistes : 24,01/conducteurs : 25,66) et ils obtiennent de meilleurs scores en matière de bien-être (cyclistes : 60,61/conducteurs : 54,61). Les personnes qui se sentent bien dans leur peau livrent de meilleures performances professionnelles.

Moins de frais d’infrastructure

Les vélos prennent moins de place que les voitures : on peut garer 7 vélos sur 1 place de parking pour voiture (12 m²).

Des collaborateurs plus alertes et une meilleure mobilité

Les cyclocollaborateurs se rendent plus vite au travail, trouvent plus vite une place pour leur vélo et arrivent moins souvent en retard. Les cyclistes délestent les voies d’accès à votre entreprise et rendent le trafic plus fluide.

Et en prime, votre entreprise contribue à un environnement plus durable.

Témoignages

"La certification Cycle Friendly Employer est d'une part un outil utile qui fixe des objectifs clairs pour les employeurs afin de créer un climat favorable au vélo. D'un autre côté, c'est la cerise sur le gâteau. C'est très agréable de voir que nos efforts ont porté fruit afin d'obtenir deux certificats d'argent. Grâce à la clarté des points d'amélioration, cela nous incite encore plus à trouver le chemin qui nous permettra d'obtenir le certificat d'or à plein régime".
Sibert Verbinnen, Gouvernement flamand

"Pour EASME, ce Bronze Cycle Friendly Employer Certificate est le couronnement des efforts que nous avons déployés au cours de ces dernières années. Les retours que nous avons reçus sont précieux pour rendre notre entreprise encore plus adaptée au vélo. Il nous reste des progrès à faire en matière de politique de parking et d’infrastructures cyclistes pour les clients, par exemple. À l’horizon 2020, notre ambition est d’obtenir un Golden Certificate ! ».
Oliver Kozak, Senior Advisor EASME & président EASME Cycling Group